Pandas - Pairi Daiza assure avoir suivi "scrupuleusement" la procédure chinoise

10/09/13 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Le Vif

(Belga) Le parc animalier Pairi Daiza a assuré mardi, en réponse à une début de polémique communautaire sur fond de visite du Premier ministre Elio Di Rupo et du minsitre-président flamand Kris Peeters en Chine, avoir suivi "scrupuleusement" la seule procédure officielle de rigueur en Chine pour l'accueil de pandas, également revendiqué par le Zoo d'Anvers.

Dans un communiqué, le jardin zoologique installé à Brugelette, près de Mons, indique avoir introduit il y a un an en son nom propre auprès de la State Forestry Administration à Pékin un dossier de candidature pour l'hébergement d'un couple de pandas géants. "Ce dossier a scrupuleusement suivi la seule procédure officielle de rigueur en Chine. Il s'agit, à notre connaissance, du seul dossier introduit par ce biais par un jardin zoologique belge", a ajouté Pairi Daiza. La direction du parc souligne qu'elle ne connaît pas encore la décision de la Chine à ce propos. Selon Pairi Daiza, son dossier de candidature est "unique en son genre" car le parc présente à ses visiteurs "le plus grand" et "un des plus beaux jardins classiques chinois" jamais construits hors de Chine. Depuis plus d'un an, une "panda team" oeuvre, à Pairi Daiza, nuit et jour, à l'avancée de ce dossier en concertation directe avec la Chine. Des milliers de messages, coups de fil et des rencontres régulières ont eu lieu entre les autorités administratives chinoises, les experts de la panda base de Ya'an au Sichuan, et Pairi Daiza. Pairi Daiza conclut en exprimant son espoir d'"avoir bientôt la grande joie d'accueillir ces +trésors nationaux+ dans son jardin chinois". M. Di Rupo doit conclure mercredi en Chine un accord sur le prêt de deux pandas géants à la Belgique. Et le Zoo d'Anvers a fait part mardi de son "indignation" et de sa "déception" face à la perspective que des ursidés séjournent à Pairi Daiza - et non dans ses murs. (Belga)

Nos partenaires