Palme et Chardon de l'environnement : Electrabel déclaré "mauvais élève" et le Field Liberation Movement récompensé

24/10/12 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

(Belga) Barbara Van Dyck, membre du Field Liberation Movement (FLM), a été récompensée mercredi pour son engagement contre les OGM, tandis qu'Electrabel a été fustigée pour sa stratégie énergétique "cynique et passéiste" par Inter-Environnement Wallonie, qui décernait ses Palme et Chardon 2012.

Palme et Chardon de l'environnement : Electrabel déclaré "mauvais élève" et le Field Liberation Movement récompensé

Inter-Environnement Wallonie a souhaité féliciter "l'engagement citoyen exemplaire au service d'un enjeu sociétal majeur" de Barbara Van Dyck ainsi que l'ensemble du FLM. Le 29 mai 2011, environ 300 personnes avaient répondu à l'appel du FLM pour une action de désobéissance civile contre un champ d'essai OGM à Wetteren (Flandre orientale). L'opération visait à remplacer des plants de patates OGM par des plants organiques. Barbara Van Dyck, chercheuse à la KUL, comptait parmi ces militants. Cet engagement lui a coûté son poste, puisque la KUL l'a licenciée peu après. Avec dix autres activistes, elle est poursuivie en justice pour vandalisme, destruction de biens, association de malfaiteurs, et coups et blessures. Pour Inter-Environnement Wallonie, cette Palme remet en outre en lumière la problématique des OGM. A l'inverse, le Chardon décerné à Electrabel sanctionne ses comportements "inacceptables", comme "son lobby intensif et son chantage (à l'emploi, au mécénat et à la production) pour obtenir la prolongation des centrales nucléaires, ses réticences à acquitter la taxe nucléaire, et son manque d'investissement dans les sources d'énergie renouvelables". Le "Prix des associations" récompense par ailleurs Navetteurs.be pour "la qualité d'un travail assidu et bénévole" au service et à la défense des utilisateurs quotidiens du rail. (NICOLAS MAETERLINCK)

Nos partenaires