Palestine: la Belgique n'a pas encore arrêté de position quant au statut d'Etat observateur à l'ONU

28/11/12 à 13:03 - Mise à jour à 13:03

Source: Le Vif

(Belga) La Belgique n'a pas encore arrêté de position officielle quant à la demande palestinienne de se voir octroyer le statut "d'Etat observateur non-membre" lors de l'Assemblée générale des Nations Unies, indique mercredi le ministère des Affaires étrangères. "La décision belge sera le résultat d'un processus et elle ne sera arrêtée que peu avant le vote", a précisé à l'agence Belga Michel Malherbe, porte-parole du ministère.

"La question centrale est la suivante: L'initiative palestinienne à l'ONU est-elle de nature à ramener Israéliens et Palestiniens à la table des négociations? Elle constitue certainement un fait accompli qui n'est pas le résultat d'une négociation. Elle peut avoir de sérieuses conséquences sur les positions israélienne et américaine, ainsi que pour les finances publiques de l'Autorité Palestinienne", explique le ministère des Affaires étrangères. Les Affaires étrangères rappellent, par ailleurs, que la Belgique avait toujours cherché à agir de manière constructive pour contribuer à l'émergence d'une solution basée sur deux Etats vivant côte à côte et en paix, poursuit le communiqué. La Belgique demande, enfin, pour que les négociations redémarrent d'urgence entre Israéliens et Palestiniens "et, pour ce faire, que l'Union Européenne et les Etats-Unis prennent ensemble des initiatives de nature à convaincre tant Israël que l'Autorité Palestinienne de reprendre un dialogue". Plusieurs Etats européens (la France, l'Espagne, le Danemark) ont indiqué qu'ils voteraient en faveur de la résolution palestinienne pour le statut d'Etat observateur non-membre à l'ONU. (VIM)

Nos partenaires