Palestine: Haniyeh appelle Abbas à ne pas "tomber dans le piège" de la visite d'Obama

08/03/13 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Le Vif

(Belga) Le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a affirmé vendredi ne rien attendre de la prochaine visite du président américain Barack Obama, appelant le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas à ne pas sacrifier la réconciliation nationale.

Palestine: Haniyeh appelle Abbas à ne pas "tomber dans le piège" de la visite d'Obama

"Nous sommes convaincus que la visite d'Obama ne produira pas la percée nécessaire pour notre peuple", a déclaré M. Haniyeh lors du prêche du vendredi, qu'il a prononcé à la mosquée "Al-Omari" de Gaza. Cette visite, attendue aux alentours du 20 mars en Israël et en Cisjordanie gouvernée par l'Autorité palestinienne que préside Mahmoud Abbas, "se concentrera sur la situation régionale et n'abordera notre cause que dans l'optique d'entraver la réconciliation nationale palestinienne, afin de relancer les soi-disant négociations absurdes", a-t-il ajouté. Le dirigeant du Hamas a appelé Mahmoud Abbas, qui doit recevoir le président américain à Ramallah (Cisjordanie) à "ne pas tomber dans le piège de la prochaine visite d'Obama dans la région en fermant la porte à la réconciliation". Lors d'une rencontre jeudi avec des responsables de la communauté juive, M. Obama "a souligné que son voyage n'était pas destiné à résoudre un problème politique en particulier, mais plutôt une occasion de se concerter avec le gouvernement israélien sur un large éventail de questions, y compris l'Iran, la Syrie, la situation dans la région, et le processus de paix", a déclaré un responsable américain. Le Fatah de Mahmoud Abbas et le Hamas ont signé en avril 2011 au Caire un accord de réconciliation, dont la plupart des clauses sont restées lettre morte, et dont les échéances ont été constamment repoussées. (JAV)

Nos partenaires