Pakistan: un candidat d'un parti laïc pachtoune tué à Karachi

03/05/13 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Le Vif

(Belga) Un candidat d'un parti laïc aux élections générales du 11 mai a été abattu vendredi avec son fils de 3 ans par des inconnus à Karachi, la métropole du sud du Pakistan, a annoncé à l'AFP la police. Saddiq Zaman Khattak se présentait pour l'Awami National Party (ANP), le parti laïc pachtoune, l'ethnie dominante dans le nord-ouest du pays mais également très présente à Karachi.

Il s'agit du premier candidat à l'assemblée nationale tué depuis le début de cette campagne ensanglantée par des attaques qui ont fait au moins 62 morts au sein des partis politiques depuis le 11 avril, selon un décompte de l'AFP. "Il revenait de la mosquée après avoir assisté à la prière du vendredi avec son fils de trois ans lorsque des hommes armés sont arrivés et ont ouvert le feu. Tous deux ont été tués", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police locale, Imran Shaukat. Un des leaders de l'ANP à Karachi, Bashir Jan, a confirmé l'attaque, qui n'était pas immédiatement revendiquée, et son bilan. Selon un responsable de son parti, M. Khattak avait auparavant reçu des menaces. L'ANP est, avec plusieurs autres partis membres de la coalition gouvernementale sortante, l'un des partis visés par les attaques des rebelles talibans, opposés au scrutin qu'ils jugent contraire aux valeurs islamiques. Les talibans visent d'autant plus l'ANP qu'ils sont eux aussi originaires de l'ethnie pachtoune et veulent éradiquer les relais du parti au sein de cette communauté en pleine croissance à Karachi. (Belga)

Nos partenaires