Pakistan: Musharraf annonce son retour pour participer aux élections

01/03/13 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien président pakistanais Pervez Musharraf a annoncé vendredi son retour au Pakistan au cours des prochaines semaines afin de participer à des élections nationales cruciales pour la consolidation de la démocratie dans ce pays abonné aux coups d'Etat.

Pakistan: Musharraf annonce son retour pour participer aux élections

Le gouvernement pakistanais achèvera son mandat de cinq ans le 16 mars au plus tard et devra alors annoncer un scrutin dans les 60 jours. Un gouvernement intérimaire doit aussi être nommé pour gérer les affaires courantes du pays d'ici à l'entrée en fonction d'un nouveau gouvernement élu. "J'ai décidé de retourner au Pakistan la semaine suivant la formation du gouvernement intérimaire qui doit normalement être formé le 16 mars", a déclaré l'ex-général Musharraf au cours d'une conférence de presse à Dubaï, aux Emirats arabes unis. "C'est le temps d'agir! C'est maintenant ou jamais pour le Pakistan", a-t-il ajouté, faisant allusion aux problèmes économiques et sécuritaires de ce pays musulman de 180 millions d'habitants confronté à des attentats fréquents et une crise énergétique qui plombe son économie. Après avoir dirigé le pays entre 1999 et 2008, M. Musharraf avait été contraint à démissionner après la formation d'un gouvernement de coalition mené par le Parti du peuple du Pakistan (PPP), toujours en place aujourd'hui. L'ancien président, qui vit actuellement en exil entre Londres et Dubaï, fait l'objet de trois mandats d'arrêt au Pakistan, dont l'un émis dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat fin 2007 de l'ancienne Première ministre Benazir Bhutto. Le deuxième mandat concerne la mort d'Akbar Bugti, un dirigeant indépendantiste de la province instable du Baloutchistan (sud-ouest) tué en 2006 lors d'un raid de l'armée. M. Musharraf est enfin poursuivi pour avoir proclamé l'état d'urgence en 2007 et fait arrêter des juges pour se maintenir au pouvoir. Depuis qu'il est en exil, M. Musharraf a annoncé à plusieurs reprises son retour au Pakistan, mais en se désistant à chaque fois. (DEL)

Nos partenaires