Pakistan: les députés du PTI d'Imran Khan vont quitter en bloc le Parlement

18/08/14 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Source: Le Vif

(Belga) Les députés de la formation de l'opposant pakistanais Imran Khan vont renoncer en bloc à leurs sièges au Parlement national du Pakistan en signe de protestation contre le gouvernement, a annoncé lundi un cadre du parti.

Pakistan: les députés du PTI d'Imran Khan vont quitter en bloc le Parlement

Cette annonce intervient alors que le gouvernement tente de donner une impulsion à des pourparlers avec les opposants Imran Khan et Tahir ul-Qadri à la tête d'un sit-in à Islamabad pour demander la démission du Premier ministre, Nawaz Sharif. L'ex-gloire du cricket reconverti dans la politique Imran Khan et le chef politico-religieux Tahir ul-Qadri avaient promis un "tsunami" d'un million de manifestants pour leur marche de la "liberté" et de la "révolution" sur Islamabad. Mais ils n'ont attiré que quelques milliers de fidèles dans le centre d'Islamabad pour demander la démission de M. Sharif élu en mai 2013 à la tête d'un gouvernement minoritaire au cours d'un scrutin qu'ils estiment entaché de fraudes massives. En guise de protestation, "nous allons démissionner en bloc de l'Assemblée nationale et des assemblées provinciales du Pendjab, du Sind et du Baloutchistan", a déclaré lundi soir le vice-président du Parti de la justice (PTI) d'Imran Khan. Le PTI est le troisième parti à l'Assemblée nationale et ne compte que quelques sièges dans ces trois autres provinces. La formation dirige toutefois une coalition à la tête de la province instable du Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), frontalière de l'Afghanistan. Or dans cette province, le PTI n'a pas encore décidé s'il allait ou non renoncer à ses sièges. (Belga)

Nos partenaires