Pakistan: La santé de la jeune militante anti-taliban s'améliore

13/10/12 à 21:24 - Mise à jour à 21:24

Source: Le Vif

(Belga) La jeune militante pakistanaise, blessée à la tête lors d'un attentat des talibans, a pu bouger ses mains et pieds samedi, a annoncé l'armée, ajoutant qu'elle n'avait cependant pas repris connaissance et restait placée sous respiration artificielle.

Malala Yusufzai, âgée de 14 ans et qui milite pour le droit à l'éducation, a été blessée par balles à l'épaule et à la tête par les talibans lors d'une attaque en plein jour qui a été universellement dénoncée. Les autorités pakistanaises ont promis une récompenses de 100.000 dollars pour des informations permettant d'arrêter les responsables de l'attentat. "La quantité de sédatifs administrés à Malala ont été réduit aujourd'hui (samedi) pour permettre aux neuro-chirurgiens de l'examiner et en réponse à cet examen, elle a pu bouger ses mains et ses pieds", a déclaré le porte-parole de l'armée, le général Asim Saleem Bajwa. "C'est un progrès", a souligné le général lors d'une conférence de presse organisée près du quartier général de l'armée à la garnison de Rawalpindi, proche d'Islamabad, où la jeune fille est soignée à l'hôpital militaire. "Selon les médecins, l'état de santé de Malala est stable", a-t-il ajouté, précisant qu'une équipe de médecins spécialisés surveillaient en permanence la jeune blessée. Selon ce général, tous les moyens ont été mis en oeuvre pour l'enquête sur cet attentat, ajoutant qu'il y avait eu des arrestations sans dire combien de personnes avaient été placées en détention et combien avaient été libérées. Interrogé sur une éventuelle offensive contre les Talibans dans leur fief du Nord Waziristan près de la frontière afghane, le porte-parole de l'armée a répondu: "ce genre de décisions ne se prennent pas en une nuit". (GFR)

Nos partenaires