Pakistan: la justice ordonne l'arrestation de l'ex-président Musharraf

18/04/13 à 08:17 - Mise à jour à 08:17

Source: Le Vif

(Belga) Un tribunal pakistanais a ordonné jeudi l'arrestation de l'ancien président Pervez Musharraf, rentré récemment d'exil dans l'espoir de participer aux élections générales, à propos du renvoi de juges à l'époque où il était au pouvoir, a indiqué un porte-parole de son parti.

"Notre avocat a demandé la prolongation de la liberté sous caution dans l'affaire des juges", a dit à l'AFP Muhammad Amjad, un porte-parole de la formation politique de M. Musharraf. "Ceux qui l'accusent n'ont pas évoqué d'arguments sérieux (en faveur de son arrestation). Nous pensions donc que la liberté sous caution allait être prolongée sans problème, mais à notre grande surprise le juge a rejeté la prolongation et ordonné l'arrestation (de M. Musharraf)", a-t-il ajouté. Le même tribunal avait récemment prolongé jusqu'à ce jeudi la liberté sous caution de M. Musharraf dans cette affaire. Le général à la retraite, qui assistait à l'audience, a immédiatement quitté le tribunal d'Islamabad sous la protection de ses gardes du corps, selon un photographe de l'AFP sur place. Pervez Musharraf est le chef de l'APML (All Pakistan Muslim League), un parti créé en exil et qui ne comptait aucun député à l'Assemblée sortante. Un tribunal pakistanais a toutefois exclu cette semaine sa candidature aux élections générales du 11 mai prochain. (Belga)

Nos partenaires