Pakistan: interpellation du chef présumé de l'attaque contre 10 alpinistes étrangers

05/09/13 à 17:00 - Mise à jour à 17:00

Source: Le Vif

(Belga) La police pakistanaise a annoncé jeudi avoir arrêté le chef présumé de l'attaque meurtrière perpétrée en juin par un groupe islamiste armé contre dix alpinistes étrangers dans les montagnes de l'Himalaya.

Un Américano-chinois, trois Ukrainiens, deux Slovaques, deux Chinois, un Lituanien, un Népalais et leur guide local avait été tués par balles lors d'une attaque inédite contre des touristes dans l'Himalaya pakistanais. Cette attaque, perpétrée dans un camp de base du Nanga Parbat (8.125 mètres), deuxième sommet le plus haut du Pakistan, avait aussi donné un dur coup à l'industrie locale du trekking qui pâtissait déjà de la mauvaise publicité liée aux attentats dans le reste du pays. Trois policiers qui enquêtaient sur cette affaire avait été tués plus tard au cours de l'été. La police pakistanaise a annoncé jeudi l'arrestation de l'homme soupçonné d'avoir planifié l'attaque contre les touristes et d'un complice avec lequel il aurait assassiné les trois policiers. "L'un des suspects se nomme Qareeb Ullah, il est membre du mouvement des talibans pakistanais (TTP) et a planifié l'attaque contre les touristes au Nanga Parbat", a indiqué un haut responsable de la police du district de Diamer où ont eu lieu les arrestations. Le nord-est du Pakistan fut longtemps épargné par les violences rebelles qui ensanglantent le pays depuis 2007. Mais ces deux dernières années, plusieurs attaques sectaires sanglantes y ont eu lieu contre la communauté chiite, majoritaire dans la région. Les circuits touristiques himalayens, plus reculés, n'avaient toutefois jamais été atteints jusqu'ici. (Belga)

Nos partenaires