Pakistan: échange de tirs entre la police et des insurgés à Peshawar

16/12/12 à 09:24 - Mise à jour à 09:24

Source: Le Vif

(Belga) La police pakistanaise échangeaient des tirs dimanche avec des insurgés barricadés dans une maison de Peshawar, grande ville du nord-ouest du pays théâtre la veille d'une attaque meurtrière des talibans contre l'aéroport, ont indiqué des responsables de la police.

Deux officiers de police ont été blessés par une grenade après que les forces de l'ordre eurent mené un raid contre cette maison située à proximité de l'aéroport de Peshawar, a dit Imtiaz Altaf, un haut responsable de la police locale. Un autre responsable de la police, Imran Shahid, a confirmé l'échange de tirs mais indiqué ne pas savoir pour le moment combien d'insurgés étaient impliqués dans ces violences. Selon un journaliste de l'AFP à Peshawar, des tirs étaient audibles à proximité de l'aéroport de la ville. Le Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP, mouvement des talibans du Pakistan) a revendiqué l'attaque samedi soir contre l'aéroport international de Peshawar --qui compte aussi une base de l'armée de l'air pakistanaise-- ayant fait cinq morts selon un nouveau bilan excluant les assaillants. "Nous avons perpétré cet attentat suicide et nous en ferons d'autres du même genre contre cet aéroport", a affirmé au téléphone le porte-parole des talibans pakistanais, Ehsanullah Ehsan. Selon un porte-parole de l'Autorité de l'aviation civile, Pervez George, l'aéroport a été fermé après l'attaque et les vols annulés, ajoutant toutefois que ni l'immeuble de l'aéroport ni les terminaux n'avaient subi de dégâts. Selon lui, "tous les aéroports du Pakistan ont été placés en alerte rouge" et "tous les vols vers Peshawar ont été déviés vers Islamabad et Lahore", dans l'est du pays. (SLE)

Nos partenaires