Pakistan: 13 morts dans des affrontements entre groupes islamistes armés

03/10/13 à 09:00 - Mise à jour à 09:00

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 13 personnes ont été tuées jeudi dans le nord-ouest du Pakistan lors d'un attentat suicide doublé d'un assaut à l'arme automatique des talibans locaux contre un groupe islamiste rival, ont indiqué des responsables.

Des combattants du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP, talibans pakistanais) ont attaqué la résidence du mollah Nabi Hanafi, chef d'une milice islamiste antitalibans, dans la zone tribale d'Orakzaï, située à proximité de la frontière afghane, ont indiqué à l'AFP des sources sécuritaires. Un kamikaze au volant d'une voiture bourrée d'explosifs a percuté l'enceinte de la résidence, puis des combattants ont lancé un assaut à l'arme automatique, selon ces responsables. "Au moins 10 combattants du groupe de Hanafi, deux assaillants et le kamikaze sont morts. Environ vingt autres personnes, dont deux femmes, ont été blessées", a dit un responsable basé à Orakzaï. "Le mollah Hanafi a été blessé, mais il a survécu", a-t-il ajouté. Une source sécuritaire à Peshawar, carrefour historique du nord-ouest pakistanais, a confirmé ce bilan et indiqué que les hommes du mollah Hanafi quadrillaient le secteur après l'attaque. Le TTP, en lutte ouverte contre les forces pakistanaises depuis sa création en 2007, a revendiqué cette attaque. "Hanafi se battait contre le TTP. Quiconque lutte contre nous, subira le même sort", a déclaré à l'AFP Shahidullah Shahid, porte-parole des talibans pakistanais dont le chef, Hakimullah Mehsud, est originaire du district tribal d'Orakzaï. (Belga)

Nos partenaires