Pagaille dans le ciel britannique après une panne technique

07/12/13 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Source: Le Vif

(Belga) Une panne technique au contrôle aérien de Swanwick a causé la pagaille dans le ciel britannique et provoqué des retards et des annulations pour des centaines de vols au Royaume-Uni et en Irlande, ont annoncé aéroports et autorités.

Pagaille dans le ciel britannique après une panne technique

Les aéroports londoniens de Heathrow, Stansted, Gatwick et Luton ainsi que ceux de Dublin, Edimbourg, Belfast, Manchester et Cardiff ont tous annoncé des retards importants, alors qu'on fêtait samedi la journée mondiale de l'aviation civile. Avec au moins 220 vols annulés, Heathrow, premier aéroport d'Europe en termes de passagers et premier du monde pour le trafic international de voyageurs, a été le plus touché, transformant en galère la journée de milliers de voyageurs. A Stansted et Gatwick, des dizaines de vols ont subi des retards de plusieurs heures dans le ciel particulièrement encombré de Londres. "Des difficultés à passer du mode nuit au mode jour" à Swanwick, au sud de l'Angleterre, sont à l'origine du problème, a annoncé le service du contrôle aérien britannique NATS, privatisé en 2001. "Les ingénieurs sont à l'oeuvre pour régler le problème aussi rapidement que possible", a ajouté la même source. La panne s'est produite à l'aube et aucune solution n'était en vue avant au moins 18h00 GMT, a annoncé le contrôle aérien dans l'après-midi. Les problèmes ont entraîné une réduction d'environ 20% du trafic aérien au-dessus du Royaume-Uni et de l'Irlande selon NATS, assurant que "la sécurité des passagers n'a jamais été menacée". Mais la compagnie Ryanair s'est fendue d'un communiqué pour demander l'intervention de l'autorité de l'aviation civile (CAA) afin d'empêcher "encore plus de chaos pour les milliers de passagers affectés" par cette panne. "Tout en reconnaissant que des problèmes peuvent arriver, on se demande où est le plan pour parer à une telle situation? Ce n'est pas suffisant et la CAA doit intervenir maintenant", s'est émue la compagnie aérienne à bas coûts irlandaise. (Belga)

Nos partenaires