Ouzbékistan: les forces de l'ordre brûlent 1,5 tonne de drogues

27/06/13 à 19:23 - Mise à jour à 19:23

Source: Le Vif

(Belga) Les forces de l'ordre d'Ouzbékistan ont brûlé plus de 1,5 tonne de drogues, dont environ 200 kilogrammes d'héroïne en provenance d'Afghanistan, alors que cette ex-république soviétique tente de lutter contre le trafic de drogues en Asie centrale.

Ouzbékistan: les forces de l'ordre brûlent 1,5 tonne de drogues

Les drogues ont été incinérées dans le fourneau d'une usine métallurgique datant de l'époque soviétique en dehors de la capitale Tachkent, devant des responsables de l'Onu, des diplomates et des journalistes. Elles avaient été utilisées comme preuve lors de procès de trafiquants, a déclaré un porte-parole des services de sécurité intérieurs. Depuis 1994, l'Ouzbékistan a incinéré près de 50 tonnes de drogues dans le cadre de la lutte contre le trafic de ces substances illégales, selon des responsables ouzbeks. Plus de 8.150 enquêtes ont été ouvertes en 2012, et 136 étrangers soupçonnés de trafic de drogues ont été arrêtés. L'Ouzbékistan a une frontière avec l'Afghanistan, principal producteur d'héroïne et d'opium au monde, et est situé sur l'une des principales voies de transit des drogues acheminées en Russie et en Europe occidentale. Un responsable de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime, Asif Majeed, présent lors de l'incinération, a prévenu que la lutte contre le trafic de stupéfiants allait connaître de nouveaux défis après le retrait des troupes américaines d'Afghanistan prévu en 2014. (Belga)

Nos partenaires