Ouverture d'une enquête préliminaire après l'abandon d'un élève par ses professeurs

03/05/13 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

(Belga) Une enquête préliminaire a été ouverte par le cabinet de la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet dans le cadre d'incidents survenus lors d'un voyage scolaire de l'Athénée royal Alain Hubert de Pepinster en Ecosse, a indiqué vendredi le porte-parole de la ministre.

Alors qu'un élève majeur de l'Athénée royal Alain Hubert de Pepinster a été abandonné par ses professeurs à Amsterdam, car il causait trop de problèmes, une élève mineure explique avoir été abandonnée avec 4 camarades sur une route écossaise, lors du même voyage, après avoir refusé d'obtempérer aux ordres des professeurs. Selon Sudpresse, ils ont fait du stop pour retrouver le groupe. Le préfet, Guy Gillet conteste cette version des faits. "Ils ont refusé de monter immédiatement dans le car comme leur demandaient les professeurs. Ils ont parcouru 1,5 km à pied, mais ils n'ont jamais été en danger", assure-t-il. Selon le préfet, ces 5 élèves ingérables ont rendu le voyage très pénible pour les professeurs et les autres élèves. "Ils n'ont respecté aucune consigne. Ils ont même fait le mur", regrette Claude Gillet. Du côté du service général de l'enseignement organisé par la fédération Wallonie-Bruxelles, on indique ne pas avoir reçu de plainte au sujet de ce dossier. "Une enquête préliminaire est ouverte. Si des fautes ont été commises, elle seront sanctionnées aussi bien du côté du chef d'établissement et des professeurs que des élèves", conclut le cabinet de la ministre. (Belga)

Nos partenaires