Oui de principe à l'implantation du futur centre de tri de b-post sur le site de Carcoke

30/08/12 à 18:02 - Mise à jour à 18:02

Source: Le Vif

(Belga) Lors de sa réunion de rentrée, le gouvernement bruxellois a donné son feu vert de principe, jeudi, à l'implantation du centre de tri intégré de lettres et colis, sur l'ancien site de Carcoke, au nord de Bruxelles.

Il a émis une condition: préserver une large bande au profit des activités en lien direct avec la Port de Bruxelles car le site longe le canal reliant Bruxelles à l'Escaut. Selon le gouvernement bruxellois, des conventions mobilité et emploi lieront en outre Bpost et la Région-capitale. Après cet accord de principe, Bpost peut à présent débuter les négociations avec Katoen Natie, le concessionnaire du site du Port, dans le cadre de l'appel d'offre public en cours. Par ailleurs, la SRDB et bpost ont entamé des discussions relatives à la mise à disposition du site Galilei, voisin du site Carcoke. Début 2011, Bpost avait lancé un appel d'offre européen pour un nouveau site lui permettant d'implanter un centre de tri intégré pour lettres et colis à Bruxelles. Ce centre deviendra l'unique centre de tri de colis de Bpost dans le pays. Bpost escompte que le nombre d'emplois dans le nouveau centre de tri passera à 1.500 équivalents temps plein, contre 700 actuellement sur le site d'Anderlecht. Dans le cadre de sa procédure de marché public, bpost a reçu la candidature de la THV Katoen Natie - Envisan - Jan De Nul, le concessionnaire de l'ancien site de Carcoke à Neder-over-Heembeek. Le gouvernement bruxellois et le Port de Bruxelles (le gestionnaire du site) ont ensuite pris acte de l'intérêt de bpost pour ledit site. Dans le même temps, le gouvernement bruxellois a également analysé d'autres localisations possibles. Ces alternatives n'ont finalement pas été retenues, car elles ne répondaient pas aux critères de superficie et/ou de timing. (JDD)

Nos partenaires