Oui à l'allongement de la formation des instits mais combiné à un système de tutorat

03/09/12 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Le Vif

(Belga) La CGSP Enseignement est favorable à l'allongement de la formation des instituteurs mais plaide pour que d'autres mesures d'accompagnement des jeunes enseignants voient le jour. "En moyenne, 50% des instituteurs débutants quittent le métier après 8 ans car ils ne sont pas assez préparés à la gestion des conflits et à la lutte contre les incivilités", a déploré lundi le président de la CGSP Enseignement.

"Nous revendiquons l'allongement de la formation des instituteurs depuis plusieurs années et la mesure telle qu'elle a été proposée dans l'accord de gouvernement - un allongement de 3 à 5 ans - nous convient", explique le syndicat. "Toutefois, si on veut limiter le taux d'abandon de la profession, il faudrait également instaurer un système de tutorat lors des premières années de métier ou prévoir des modules d'insertion professionnelle dans des matières spécifiques comme la gestion des conflits". Selon le syndicat, les enseignants débutants sont trop souvent démunis face aux actes d'incivilité et ne sont pas assez préparés au terrain. "C'est la raison principale pour laquelle les jeunes se rétractent". "Des enseignants plus expérimentés pourraient ainsi accompagner les jeunes et varier leurs activités à l'approche de la pension, étant donné que leur temps de travail a été allongé", précise le syndicat. La CGSP Enseignement prévoit de relancer le débat lors des négociations sectorielles de septembre. (FMA)

Nos partenaires