Otages français: des gendarmes et militaires français au Cameroun pour l'enquête

20/02/13 à 20:48 - Mise à jour à 20:48

Source: Le Vif

(Belga) Des gendarmes et militaires français sont arrivés mardi au Cameroun pour l'enquête sur l'enlèvement mardi de sept Français dont quatre enfants dans le nord du pays, a indiqué mercredi le ministère français de la Défense.

"Hier (mardi), une équipe de gendarmes français s'est rendue sur les lieux de l'enlèvement, en accord et en étroite coordination avec la police camerounaise, afin d'établir des constats nécessaires à l'enquête", a déclaré le ministère. "Ils étaient protégés par des militaires français", a ajouté la même source sans préciser, comme la chaîne d'informations France 24, s'il s'agissait de membres des forces spéciales. "Ils ne sont pas en train de récupérer les otages", a assuré le ministère, indiquant qu'ils avaient dû quitter mercredi le lieu de l'enlèvement. Aucune précision n'a été donnée sur le lieu d'où provenaient ces gendarmes et ces militaires. La France, qui a déployé 4.000 hommes pour son intervention au Mali, dispose également de forces militaires au Tchad. Une famille de sept Français a été enlevée mardi dans l'extrême nord du Cameroun et a été conduite, selon Yaoundé, au Nigeria voisin. Le rapt n'a pas été revendiqué mais les autorités françaises l'attribuent à la secte islamiste Boko Haram. Selon un diplomate occidental dans la région, les quatre enfants enlevés sont âgés de 5 à 12 ans. Longtemps, les Américains ont été la cible préférée des preneurs d'otages, notamment au Proche-Orient, en Afghanistan et au Pakistan. Mais les Français sont désormais les premiers visés. Avec neuf otages, contre quinze pour la France, les Etats-Unis cèdent le triste titre de pays occidental le plus visé par les enlèvements dans le monde. (PVO)

Nos partenaires