Orages - La population aviaire durement touchée en Flandre

10/06/14 à 20:19 - Mise à jour à 20:19

Source: Le Vif

(Belga) Alors que d'aucuns s'inquiètent de savoir si la capote de leur Golf GTI endommagée par la grêle sera bien couverte par leur assurance, les dégâts sont considérables chez les oiseaux en Flandre, certains souffrant de blessures loin d'être bénignes, d'autres ayant vu leur habitat complètement détruit par les orages de ces derniers jours.

Les postes téléphoniques de l'association de protection des oiseaux en Flandre (Vogelbescherming Vlaanderen) ont chauffé le week-end dernier. Les refuges et centres de revalidation ont également été sollicités, notamment à Lokeren pour des cigognes en couvaison et une trentaine de mouettes rieuses qui ont trouvé tout sauf drôle d'être délocalisées d'un toit plat d'une entreprise à Lokeren vers un refuge de Merelbeke. "Les centres d'accueil de Merelbeke et Kieldrecht ont reçu de nombreuses victimes ces derniers jours, essentiellement en provenance du Pays de Waes (Waasland) où les orages ont été très violents", a indiqué Jan Rodts, directeur de Vogelbescherming Vlaanderen. "Il s'agit entre autres de canards, de mouettes, de pigeons, de merles, d'avocettes, de cygnes et de piverts. Ils ont été soignés pour des ailes ou des pattes cassées et des plaies ouvertes." Vogelbescherming Vlaanderen appelle les citoyens à laisser les oiseaux retomber sur leurs pattes après ces intempéries en postposant les travaux d'élagage dans les jardins, afin de permettre une nouvelle nidification. (Belga)

Nos partenaires