Optimalisation police fédérale - Joëlle Milquet et la Commissaire générale affichent leur unité

08/07/13 à 18:13 - Mise à jour à 18:13

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, n'a pas caché lundi son agacement à l'égard des "fausses informations" faisant état de prétendues tensions avec la Commissaire générale de la police fédérale, Catherine De Bolle, par rapport au plan d'optimalisation de la police fédérale.

Optimalisation police fédérale - Joëlle Milquet et la Commissaire générale affichent leur unité

"La Commissaire générale et moi, nous en avons un peu marre des fausses informations en ce qui concerne le plan d'optimalisation de la police, qui a été déposé sur la table du kern (comité ministériel restreint, ndlr) et devrait être adopté avant la fin juillet. Nous avons travaillé ensemble et plus de 85% du document reprend les recommandations du groupe de travail" piloté par Willy Bruggeman, président du Conseil fédéral de la police, a déclaré Mme Milquet, en marge de la présentation des chiffres de criminalité 2012, évoquant une "guerre des chefs qui n'a jamais eu lieu". "Nous faisons cette réforme ensemble. Nous nous voyons régulièrement. Je voudrais qu'on arrête d'imaginer des choses absurdes par rapport à cette réforme", a ajouté la ministre, précisant, sur le ton de l'humour, que les deux femmes étaient toutes les deux "verseau", nées le même jour et s'envoyaient des fleurs pour leur anniversaire. Sur le fond du dossier, Mme Milquet a rappelé que les objectifs du plan d'optimalisation étaient de renforcer la capacité opérationnelle et la présence policière sur le terrain et d'avoir une meilleure collaboration entre les polices fédérale et locale. Concernant la question du nombre de directeurs de police administrative et de police judiciaire, la ministre a précisé que "les deux options sont reprises dans la note" soumis au gouvernement. De son côté, Mme De Bolle a abondé dans le sens de sa ministre de tutelle. "Il n'y a pas de querelle entre nous. Depuis le premier jour, la ministre m'a soutenue et nous travaillons ensemble de manière professionnelle", a déclaré la Commissaire générale de la police fédérale, tout en se réjouissant qu'une décision soit prise prochainement dans ce dossier. (Belga)

Nos partenaires