Open VLD et CD&V ont déjà siégé avec les FDF au gouvernement bruxellois par le passé

05/06/14 à 20:55 - Mise à jour à 20:55

Source: Le Vif

(Belga) Les partis libéral et social-chrétien flamand qui ont fait part jeudi de leur réticence à entrer dans une négociation en vue de la formation d'un nouveau gouvernement bruxellois avec les FDF ont déjà siégé avec cette formation par le passé en Région-capitale.

Open VLD et CD&V ont déjà siégé avec les FDF au gouvernement bruxellois par le passé

L'ex-CVP qui a donné naissance au CD&V a ainsi pris part à la première coalition socialiste/sociale chrétienne/FDF mise en place entre 1989 et 1995 et qui avait notamment un certain Didier Gosuin (FDF), comme secrétaire d'Etat, et ensuite ministre. Le même Didier Gosuin a ensuite siégé aux gouvernements bruxellois associant les socialistes et les libéraux de 1995 à 2004, durant deux législature. Les FDF étaient en fédération avec les libéraux francophones. Côté néerlandophone, l'Open VLD a rejoint le CD&V au sein du gouvernement régional en 1999 et a donc lui aussi siégé avec les FDF. C'est à l'initiative des FDF et en particulier de Didier Gosuin que flamands et francophones du gouvernement bruxellois en ce compris le CD&V avaient conclu en 1996 les accords dits "de courtoisie linguistique" qui accordait aux fonctionnaires communaux contractuels un délai de deux ans pour obtenir le brevet linguistique attestant de leur maîtrise le néerlandais, le tout visant le respect de la législation linguistique et la continuité de la gestion administrative des communes. (Belga)

Nos partenaires