Onze morts dans le crash d'un ballon en Nouvelle-Zélande: le pilote avait fumé du cannabis

31/10/13 à 05:57 - Mise à jour à 05:57

Source: Le Vif

(Belga) Le pilote d'une montgolfière qui s'était écrasée l'an dernier en Nouvelle-Zélande, tuant les 11 passagers, était sous l'emprise du cannabis au moment de l'accident, selon le rapport d'enquête publié jeudi.

Onze morts dans le crash d'un ballon en Nouvelle-Zélande: le pilote avait fumé du cannabis

Au moment d'atterrir, la montgolfière, qui transportait cinq couples plus le pilote, avait heurté un câble électrique et fait une chute d'environ 150 mètres après s'être transformée en torche. La catastrophe s'était produite le 6 janvier 2012 par beau temps près de Carterton, au nord de Wellington. Selon la Commission d'enquête sur les accidents de transport, le pilote, Lance Hopping, 53 ans, était un consommateur habituel de cannabis et son autopsie a révélé la présence de ce stupéfiant dans son sang. Deux témoins ont rapporté l'avoir vu fumer le matin de l'accident mais aucune trace de tabac n'a été retrouvée dans les analyses. Par ailleurs les conditions atmosphériques étaient bonnes et l'aérostat en parfait état. "La commission a conclu que l'accident était dû à des erreurs de jugement du pilote et que le jugement du pilote avait pu être atténué par la consommation de cannabis", a déclaré le rapporteur de l'enquête. La commission préconise un renforcement des contrôles de toxicologie inopinés dans tous les transports et le ministre compétent, Gerry Brownlee, a fait savoir que le gouvernement se prononcerait sur ces recommandations début 2014. La Nouvelle-Zélande n'avait pas connu d'accident aérien aussi grave depuis qu'un avion de Air New Zealand s'était écrasé en 1979 sur le Mont Erebus, dans l'Antactique, précipitant ses 257 passagers dans la mort. (Belga)

Nos partenaires