"On ne supprime pas les trains IR, c'est seulement un changement de nom"

18/02/14 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Source: Le Vif

(Belga) La SNCB a démenti, dans un communiqué, la suppression des trains IR, rapportée dans différents journaux mardi matin. "La desserte telle que réalisée par les trains IR sera maintenue dans le plan de transport 2014 mais sera appelée IC pour la grande majorité des anciens IR et L pour quelques autres", précise-t-elle.

"On ne supprime pas les trains IR, c'est seulement un changement de nom"

"Je suis étonné des messages lus dans la presse car à aucun moment il n'a été question de supprimer les trains IR mais bien de maintenir cette desserte utile pour les petites gares. Nous avons simplement modifié le nom de ces trains", explique le patron de la SNCB, Jo Cornu. La SNCB rappelle que le plan de transport 2014 est conçu pour mieux répondre à la demande actuelle, qui a augmenté de 140 à 223 millions de voyageurs entre 1998 et 2012, et faire face à la croissance à venir tout en maintenant un nombre de "trains kilomètres" (ndlr: distance parcourue annuellement par tous les trains sur l'ensemble du réseau) stable malgré une diminution de la dotation. La société de chemins de fer ajoute qu'elle a pris en compte la réalité de terrain pour établir les horaires. Ce qui se traduit par une hausse moyenne des temps de trajet de 3,3%. Cela s'explique principalement par les travaux d'infrastructure d'Infrabel sur le réseau ferroviaire qui ont presque doublé et nécessitent donc une réduction de la vitesse à plusieurs endroits sur le réseau. "Quelques jours après avoir personnellement assisté à la commémoration de la catastrophe de Buizingen, je tiens à rappeler que la SNCB et Infrabel ont pris des mesures pour augmenter significativement le niveau de sécurité, ce qui a aussi un impact sur les temps de parcours", conclut Jo Cornu. (Belga)

Nos partenaires