"On n'a plus besoin des armes nucléaires aujourd'hui"

29/01/14 à 15:58 - Mise à jour à 15:57

Source: Le Vif

(Belga) Il n'est plus nécessaire à l'heure actuelle d'entretenir des arsenaux nucléaires en Europe, mais il est à l'heure actuelle impossible, politiquement, d'envisager une réduction de ces arsenaux, estime Hans Kristensen, expert de la Fédération des scientifiques américains (FSA) spécialisé dans l'armement nucléaire américain. Il était entendu mercredi matin par les commissions conjointes des Relations extérieures et de la Défense nationale de la Chambre.

"On n'a plus besoin des armes nucléaires aujourd'hui"

Alors que la Guerre froide est finie depuis plus de vingt ans, les Etats-Unis disposent toujours d'ogives nucléaires disséminées à travers l'Europe. "Cela dépasse les besoins nationaux et internationaux, de même que les réalités fiscales", note l'expert. Mais loin d'envisager une réduction de leur arsenal, les Etats-Unis travaillent au remplacement des ogives présentes par des bombes plus puissantes et plus efficaces, capables de toucher des cibles souterraines. Et le sujet ne devrait pas être abordé lors du sommet de l'OTAN de septembre. "C'est peu probable, même si on ne peut jamais dire jamais", relève Hans Kristensen. "L'OTAN a déjà décidé qu'aucune décision ne pourrait intervenir à ce sujet sans l'accord de la Russie et pour l'instant, politiquement, c'est impossible." Il y a cependant une "fenêtre d'opportunité" pour agir dans les dix prochaines années à la réduction des arsenaux nucléaires. Il faut pour cela que des gouvernements, comme le gouvernement belge, fassent pression au sein de l'OTAN pour que la question soit abordée et que des décisions soient prises. Mais en septembre, "la réunion de l'OTAN sera principalement consacrée à des questions comme le retrait d'Afghanistan", estime encore Hans Kristensen. (Belga)

Nos partenaires