OLAF: un Belge accède à la tête de la commission de surveillance en pleine tempête

25/10/12 à 17:05 - Mise à jour à 17:05

Source: Le Vif

(Belga) L'Office européen de lutte anti-fraude (Olaf), à l'origine de la démission controversée du commissaire européen en charge de la Santé, John Dalli, a confirmé jeudi la démission du président de sa commission de surveillance, Christiaan Timmermans, en assurant que cela n'avait pas de lien avec l'affaire Dalli. Il sera remplacé par le Belge Johan Denolf.

"L'Olaf a été informé lundi (...) que la commission avait élu un nouveau président, Johan Denolf. L'ancien président, Christiaan Timmermans, reste membre de la commission", a indiqué l'Olaf dans un communiqué. M. Denolf "a informé le directeur général de l'Olaf, Giovanni Kessler, que le changement de président n'avait rien à voir avec les actions de l'Olaf", selon le communiqué. Le Frankfurter Allgemeine Zeitung avait indiqué mercredi sur son site internet que M. Timmermans avait démissionné parce qu'il avait été tenu à l'écart de ce dossier. L'ancien commissaire européen chargé de la Santé, John Dalli, a démissionné le 16 octobre à la suite de sa mise en cause dans une enquête de l'Olaf. L'Olaf a expliqué avoir agi à la suite d'une plainte d'un producteur suédois, Swedish Match, qui dénonçait le fait qu'un entrepreneur maltais l'avait approché en faisant valoir ses contacts avec M. Dalli pour influencer la proposition de loi sur les produits du tabac. M. Dalli a annoncé mercredi son intention de contester en justice sa démission selon lui "forcée". (PVO)

Nos partenaires