Offensive de l'EIIL en Irak - Les 46 infirmières indiennes retenues en Irak également libérées

04/07/14 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

Source: Le Vif

(Belga) Les 46 infirmières indiennes retenues en Irak depuis le mois dernier à la suite d'une offensive jihadiste ont été libérées et sont en cours de rapatriement, a annoncé vendredi le ministère indien des Affaires étrangères. Cette libération intervient au lendemain de celle d'une trentaine de chauffeurs turcs, également retenus en otage depuis début juin par les jihadistes sunnites de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Le 11 juin, les infirmières indiennes s'étaient retrouvées bloquées dans un hôpital de la ville de Tikrit (nord de l'Irak), au moment d'une offensive des insurgés sunnites. Elles sont vendredi en cours d'acheminement vers Erbil, ville épargnée par les violences et située à une centaine de kilomètres de Mossoul, où le gouvernement indien a envoyé un avion. "Le gouvernement a accepté d'envoyer un avion spécial pour les ramener à Kochi demain matin", a dit Oommen Chandy, le chef de l'exécutif l'Etat du Kérala d'où sont originaires ces infirmières. Les autorités indiennes cherchent par ailleurs à obtenir la libération de 39 Indiens travaillant sur des chantiers de construction et enlevés à Mossoul en juin après l'offensive menée par le groupe ultra-radical de l'Etat islamique. Environ 10.000 Indiens sont actuellement en Irak, avait indiqué le porte-parole du ministère indien des Affaires étrangères le mois dernier, annonçant qu'il allait cesser d'accorder des autorisations de voyager aux Indiens désireux de travailler en Irak. Jeudi, trente-deux chauffeurs de camions turcs avaient été libérés et remis aux autorités de leur pays, en passant également par la ville d'Erbil, en zone autonome kurde. Un avion de la Turkish Airlines (THY) avait été affrété pour ramener les ex-otages. Le personnel du consulat de Turquie à Mossoul est en revanche toujours retenu en otage depuis le 11 juin. (Belga)

Nos partenaires