Observatoire de la santé et du social de Bruxelles - "La pauvreté chez les jeunes adultes bruxellois suscite l'indignation"

01/10/13 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Le Vif

(Belga) Chômage élevé, importance des inégalités sociales et de santé, faible qualification, augmentation du nombre de jeunes parmi les sans-abris et les personnes bénéficiant du CPAS: les indicateurs de pauvreté chez les jeunes adultes (bruxellois) suscitent l'indignation, peut-on lire dans un nouveau rapport de l'Observatoire de la santé et du social de Bruxelles.

Observatoire de la santé et du social de Bruxelles - "La pauvreté chez les jeunes adultes bruxellois suscite l'indignation"

L'Observatoire souligne qu'à Bruxelles, l'une des régions les plus riches d'Europe, de nombreux jeunes échappent totalement à la richesse économique produite sur le territoire. La plus grande partie des jeunes bruxellois (18-24 ans) vivent encore chez leurs parents (61%). Sans tenir compte des étudiants, le taux d'emploi des jeunes adultes est de 46%. Le taux de chômage des jeunes (35,5%) est deux fois plus élevé que celui des 18-64 ans (17%). La moitié des jeunes demandeurs d'emploi inscrits chez Actiris sont faiblement diplômés. En Région bruxelloise, un garçon sur cinq et une fille sur six ont quitté prématurément l'école (jeunes de 18 à 24 ans ayant au maximum un diplôme de l'enseignement secondaire inférieur qui ne suivent ni enseignement, ni formation). Les jeunes bruxellois se sentent en bonne santé (92%). Ce taux chute toutefois à 80% chez les jeunes ayant un faible niveau d'études. L'Observatoire de la santé et du social de Bruxelles est un service d'étude des services du Collège réuni de la Commission communautaire commune. Parallèlement à la présentation de ce rapport, les ministres bruxelloises Brigitte Grouwels et Evelyne Huytebroeck ont exposé un plan d'action intergouvernemental bruxellois de lutte contre la pauvreté. (Belga)

Nos partenaires