Obama en Belgique - Le président américain réaffirme la force du lien entre les Etats-Unis et la Belgique

26/03/14 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

Source: Le Vif

(Belga) Le président américain Barack Obama a rappelé mercredi, lors de son discours au cimetière Flanders Field de Waregem, les liens forts qui unissent son pays à la Belgique, qu'il a décrit comme "l'un des plus proches partenaires des Etats-Unis".

Le président des Etats-Unis, le roi Philippe et le Premier ministre ont commencé leur visite par un bref entretien privé. Vers 11h, ils ont ensuite, chacun à leur tour, déposé une couronne de fleurs devant la chapelle située au milieu du cimetière, avant que les hymnes belge - en version bilingue français et néerlandais - et américain soient interprétés a capella. Le président Obama, le roi et le Premier ministre se sont ensuite exprimés devant la presse. Le roi Philippe a exprimé la reconnaissance éternelle de la Belgique envers les soldats qui se sont sacrifiés lors de la Première Guerre mondiale, qu'ils aient été tués, blessés ou traumatisés par cette expérience. Le Premier ministre a ensuite, "au nom de la Belgique, honoré la mémoire des soldats américains et de leurs familles pour leur terrible sacrifice, qui ne sera jamais oublié". Enfin, le président Obama a rappelé que des liens forts unissaient son pays à la Belgique. Il s'est dit "honoré" d'avoir été accueilli au Flanders Field, "un lieu saint", et a remercié la Belgique de veiller sur les soldats qui y reposent. "Cet endroit nous rappelle le courage de la petite Belgique." M. Obama a souligné que la Belgique et les Etats-Unis avaient toujours été des alliés depuis la Première Guerre mondiale, notamment lors de la Deuxième Guerre mondiale, la Guerre froide ou encore en Afghanistan. "Nous sommes aujourd'hui partenaires des efforts internationaux pour détruire les armes chimiques syriennes. De telles armes n'ont pas leur place dans un monde civilisé", a-t-il conclu. (Belga)

Nos partenaires