Numerus Clausus: "Que de temps perdu", pour Ecolo

06/12/13 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Le Vif

(Belga) Le MR et Ecolo se sont réjouis de la décision annoncée vendredi par la ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, à propos du contingentement du nombre de médecins agréés pour l'Inami. Les Réformateurs ont toutefois vivement regretté que la solution ne sorte ses effets qu'en 2020 tandis que les Verts ont déploré le temps perdu.

Numerus Clausus: "Que de temps perdu", pour Ecolo

"Je regrette vivement qu'il faille attendre 2020 pour répondre à une pénurie criante à laquelle la ministre elle-même reconnaît que nous sommes dès à présent confrontés! C'est d'autant plus incompréhensible qu'aucune solution ne semble apportée aux milliers d'étudiants 'excédentaires' qui sortiront d'ici 2019, et qui eux, se verront interdire le droit d'exercer leur profession!" a souligné le sénateur Jacques Brotchi dans un communiqué. Selon lui, la mesure ne répond donc ni au problème structurel lié à la planification, ni à celui de l'attractivité de certaines spécialités. "C'est un mauvais numéro de prestidigitation pour répondre à un problème bien réel!", a-t-il ajouté. Les écologistes ont rappelé quant à eux qu'ils réclament la suppression du numerus clausus depuis 10 ans. La décision prise va donc dans le bon sens pour essayer de réparer "les erreurs du passé". Mais cette suppression ne résout pas tout, souligne Ecolo: il faudra également établir une égalité de traitement entre les différentes prestations de spécialistes et réorganiser l'accompagnement des stagiaires candidats médecins afin qu'ils puissent bénéficier des accompagnements suffisants vu la pénurie actuelle des médecins spécialistes et donc maîtres de stage potentiels. Les Verts insistent aussi sur la valorisation des soins de proximité et du rôle des médecins généralistes. (Belga)

Nos partenaires