Nuisances des avions - Pour les partis flamands,les corrections apportées n'ont pas de validité juridique

07/05/14 à 07:15 - Mise à jour à 07:15

Source: Le Vif

(Belga) Les partis flamands de la majorité (sp.a, CD&V et Open Vld) estiment que les corrections apportées par le secrétaire d'Etat Melchior Wathelet à son plan de survol de Bruxelles n'ont aucune validité juridique, écrivent mercredi L'Echo et De Tijd.

Ils ont fait appel mardi au Premier ministre Elio Di Rupo alors que M. Wathelet présentait ses mesures correctives. Ils lui ont envoyé une lettre commune dans laquelle ils indiquent que "les mesures proposées par le secrétaire d'Etat n'ont aucune validité légale et juridique étant entendu que chacune des mesures décrétées dans cette matière doivent être avalisées par consensus par le Conseil des ministres restreint." Cette position, qui laisse peu de marge de manoeuvre au secrétaire d'Etat pour des assouplissements, a été confirmée dans la foulée par un groupe de travail. (Belga)

Nos partenaires