Nuisances des avions - Le Brabant wallon ne veut pas être victime du prochain plan de survol

14/05/14 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Le Vif

(Belga) Commune la plus densément peuplée du Brabant wallon, Waterloo subit elle aussi les nuisances aériennes de l'aéroport de Bruxelles National. Le bourgmestre MR Serge Kubla et la députée Florence Reuter l'ont rappelé mercredi en expliquant que le Brabant wallon ne doit pas être le dindon de la farce dans les négociations sur le prochain plan de survol aérien, lequel sera inévitablement sur la table du prochain gouvernement. Waterloo et Braine-l'Alleud sont actuellement sur la route d'atterrissage de tous les avions orientés vers la piste 01, anciennement piste 02.

Nuisances des avions - Le Brabant wallon ne veut pas être victime du prochain plan de survol

Cette piste, au départ piste de secours utilisée quand la norme de 7 noeuds de vent est dépassée, est de plus en plus fréquemment utilisée. D'après les chiffres du bourgmestre Kubla, alors que 8% des avions atterrissant à Zaventem passaient au-dessus de Waterloo auparavant, cette proportion serait de 30% actuellement. Les nuisances sont d'autant plus incommodantes pour les habitants que la piste 01 est utilisée par vent de nord et d'est, ce qui correspond souvent à des journées de beau temps. Et les avions tournent à basse altitude pour s'aligner sur la piste d'atterrissage au-dessus de Waterloo et Braine-l'Alleud, qui comptent 70.000 habitants. Les autorités communales exigent que les avions soient contraints de tourner au-dessus de zones non urbaines, et que ce problème du Brabant wallon soit pris en compte lors des discussions qui auront inévitablement lieu lors de la formation du nouveau gouvernement. (Belga)

Nos partenaires