Nucléaire iranien: reprise des discussions entre l'Iran et le groupe 5+1 à Almaty

27/02/13 à 07:42 - Mise à jour à 07:42

Source: Le Vif

(Belga) Les représentants des grandes puissances et de l'Iran se sont retrouvés mercredi matin à Almaty, au Kazakhstan, après une première journée de négociations qualifiées de "réunion utile" par les pays du groupe 5+1.

Nucléaire iranien: reprise des discussions entre l'Iran et le groupe 5+1 à Almaty

Saïd Jalili, chef des négociateurs nucléaires iraniens, et Catherine Ashton, chef de la diplomatie de l'Union européenne chargée des contact avec l'Iran, se sont rencontrés auparavant pendant environ une demi-heure, selon une source iranienne. Mardi, le groupe 5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU - Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine - plus l'Allemagne) a présenté sa nouvelle "offre" à l'Iran lors d'une réunion qui a duré environ trois heures. "Nous espérons que les Iraniens viendront (mercredi) en montrant de la flexibilité et une volonté de compromis. La balle est vraiment dans leur camp", avait déclaré mardi soir Michael Mann, porte-parole de Mme Ashton. Le groupe 5+1 promet "une réduction de certaines sanctions sur le commerce de l'or, de celles concernant l'industrie pétrochimique et de certaines sanctions bancaires", en échange de concessions de Téhéran, selon une source au sein des grandes puissances. Cette offre reprend cependant la demande faite à l'Iran au cours de la rencontre de Bagdad, début 2012, à savoir "l'arrêt de l'enrichissement à 20% (de l'uranium), la fermeture du site de Fordo (enfoui sous la montagne et difficile à détruire, ndlr) et l'envoi du stock d'uranium enrichi à 20%" à l'étranger, selon la même source. De son côté, Téhéran a annoncé qu'il allait faire une contre-proposition aux grandes puissances, mais insisté sur le fait qu'il refuserait de céder sur la fermeture du site de Fordo et l'envoi à l'étranger de son stock d'uranium à 20%. (JUG)

Nos partenaires