Nucléaire iranien - Rencontre Kerry-Netanyahu sur l'Iran vendredi en Israël

17/11/13 à 12:35 - Mise à jour à 12:35

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est attendu vendredi en Israël pour discuter du dossier nucléaire iranien, a annoncé dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

S'exprimant lors du Conseil hebdomadaire des ministres à Jérusalem, M. Netanyahu a déclaré qu'il examinerait le dossier iranien avec le président français François Hollande attendu plus tard dans la journée en Israël, ainsi qu'avec le président russe Vladimir Poutine qu'il va rencontrer mercredi à Moscou. "Nous allons également examiner (ce dossier) avec le secrétaire d'Etat John Kerry, qui arrive vendredi" en Israël, a-t-il ajouté, selon un communiqué de son bureau. Ces annonces surviennent alors que les négociations entre l'Iran et les grandes puissances du groupe 5+1 reprennent mercredi à Genève et s'annoncent cruciales après une tentative d'accord lors du précédent round (7-9 novembre). D'importants progrès ont été néanmoins enregistrés lors de ce round, selon des participants. Les pourparlers visent à passer par un "accord intermédiaire" avec un allègement limité et proportionné des sanctions internationales imposées à l'Iran. L'Occident, qui soupçonne l'Iran de chercher à se doter de l'arme atomique, veut des garantie que son programme nucléaire a des fins exclusivement civiles comme Téhéran l'affirme. "J'espère que nous serons en mesure de convaincre nos amis cette semaine et dans les jours suivants d'obtenir un meilleur accord. Cela peut se faire", a poursuivi M. Netanyahu. Le Premier ministre israélien tente de faire pression sur M. Kerry sur le programme nucléaire controversé de l'Iran, en l'accusant de vouloir conclure à tout prix "un très mauvais accord" avec Téhéran, en dépit des assurances américaines que Washington ne laissera jamais l'Iran se doter de l'arme atomique. "L'Iran est sous pression économique, et le maintien de cette pression et voire même son augmentation peut produire un meilleur résultat diplomatique", a estimé M. Netanyahu. (Belga)

Nos partenaires