Nucléaire iranien: Netanyahu demande devant l'ONU "une ligne rouge claire"

27/09/12 à 21:27 - Mise à jour à 21:27

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a demandé jeudi devant l'ONU l'établissement d'une "ligne rouge claire" pour limiter l'enrichissement d'uranium par Téhéran et l'empêcher de se doter de l'arme atomique, soulignant que "le temps presse".

Nucléaire iranien: Netanyahu demande devant l'ONU "une ligne rouge claire"

"Face à une ligne rouge claire, l'Iran cédera", a assuré M. Netanyahu devant l'Assemblée générale de l'ONU. Le Premier ministre s'est aidé du schéma d'une bombe artisanale, qu'il a brandi à la tribune de l'Assemblée, pour expliquer qu'il faudra absolument empêcher l'Iran, qui en est actuellement à 70% selon lui, d'atteindre le seuil de 90% d'enrichissement de son uranium. Il est allé jusqu'à tracer une ligne rouge au feutre à cet endroit du dessin. "Le temps presse, il est très tard. Le calendrier nucléaire iranien n'attend pas". Soulignant qu'il "s'agissait de la survie de (son) pays", il a estimé qu'il était "de son devoir de parler". "L'avenir du monde est en jeu, rien ne peut mettre davantage en péril notre avenir qu'un Iran doté d'armes nucléaires", a-t-il martelé. Etablissant un parallèle entre un Iran puissance nucléaire et "al-Qaïda armé de bombes atomiques", il a interrogé: "Qui serait en sécurité au Proche-Orient? en Europe? en Amérique? ". "La seule manière dont on peut éviter (cela) de manière crédible est d'empêcher l'Iran d'amasser assez d'uranium enrichi pour fabriquer une bombe", a-t-il conclu. M. Netanyahu a par ailleurs dénoncé le "discours diffamatoire" prononcé avant le sien à la même tribune par le président palestinien Mahmoud Abbas. Celui-ci avait notamment qualifié de "raciste" la politique de colonisation israélienne dans les territoires palestiniens. (DLA)

Nos partenaires