Nuage suspect à Engis: l'entreprise Revatech reste à l'arrêt

30/10/12 à 18:25 - Mise à jour à 18:25

Source: Le Vif

(Belga) A la suite d'un incident sur le site de l'entreprise de traitement de déchets Revatech lundi de la semaine dernière, le bourgmestre d'Engis avait signé un arrêté de fermeture de l'usine. Faute de garanties suffisantes, l'activité ne reprendra pas avant plusieurs jours encore, a annoncé mardi le bourgmestre Serge Manzato à l'Agence Belga.

Un nuage de composants soufrés et d'ammoniac s'était formé le 20 octobre dernier dans les installations de l'usine Revatech SA, installée dans le zoning d'Engis (province de Liège). Le nuage s'était alors propagé dans les communes voisines d'Amay et de Huy, provoquant une certaine inquiétude des riverains. L'entreprise recycle des déchets industriels dangereux et non dangereux. "Le nuage n'était pas dangereux en soi. Il était issu d'une réaction entre des déchets organiques et de la chaux. Un échauffement s'est produit, laissant s'échapper des vapeurs de soufre et d'ammoniac, ce dernier se dispersant très rapidement dans l'atmosphère", explique le bourgmestre engissois Serge Manzato. Suite à cet incident, le bourgmestre a ordonné la fermeture temporaire de l'usine. "Hormis dans les bureaux où le travail administratif peut se poursuivre, l'usine reste fermée jusqu'à nouvel ordre. Il n'est pas question de reprendre la production avant d'avoir obtenu les garanties nécessaires pour la sécurité des travailleurs et de la population. Une réunion est prévue la semaine prochaine", a précisé mardi Serge Manzato. (MUA)

Nos partenaires