Nouvelles places dans les écoles - Les associations de parents et la Ligue des familles pressent le gouvernement d'agir

16/01/14 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Le Vif

(Belga) Les associations de parents de l'enseignement libre, comme de l'officiel, ainsi que la Ligue des familles, ont fait part jeudi de leurs inquiétudes après les critiques formulées par l'Inspection des finances envers le plan du gouvernement de la Fédération visant à créer, dès la prochaine rentrée, 13.750 places supplémentaires dans les écoles de la Région bruxelloise, confrontée à un boom démographique.

Nouvelles places dans les écoles - Les associations de parents et la Ligue des familles pressent le gouvernement d'agir

Dans un communiqué conjoint, l'UFAPEC (libre) et la FAPEO (officiel) redoutent que, sur base du rapport de l'Inspection des finances, plusieurs pouvoirs organisateurs, dont les projets d'extension ou de rénovation d'écoles ne seraient pas retenus par le gouvernement, introduisent des recours, ralentissant ainsi la création effective des places attendues. Les deux organisations pressent dès lors le gouvernement fédératif et le ministre des Bâtiments scolaires, Jean-Marc Nollet (Ecolo), "de ne pas jouer avec le feu" et d'assurer la création effective de ces places en rendant "inattaquables juridiquement les mécanismes de financement et de sélection des écoles bénéficiaires". La FAPEO et l'UFAPEC demandent dans la foulée à l'Olivier de les rassurer "de manière claire dans les délais les plus brefs". Dans un communiqué distinct, la Ligue des familles a elle aussi fait jeudi part de sa préoccupation après l'avis de l'Inspection des finances. "Chaque enfant doit avoir une place assurée à l'école dès la rentrée 2014, en maternelle, en primaire et en secondaire, à Bruxelles et en Wallonie", martèle la Ligue. "La priorité doit être l'investissement dans un enseignement de qualité pour tous. C'est aux responsables politiques de trouver des solutions pérennes pour les parents. M. Nollet, Mme Schyns, M. Demotte, faites votre boulot", ponctue le communiqué de la Ligue. (Belga)

Nos partenaires