Nouvelle réunion plénière de différents protagonistes du dossier "Stade national"

03/09/13 à 17:43 - Mise à jour à 17:43

Source: Le Vif

(Belga) Le dossier de la construction d'un nouveau stade national a été au centre d'une nouvelle réunion organisée dans la discrétion, mardi, a-t-on appris à diverses sources. Au niveau politique, personne n'a souhaité faire de commentaires, que ce soit en Région bruxelloise ou en Région flamande où l'on se contente de rappeler que la Région flamande a adressé en juin dernier une série de questions à son homologue bruxelloise.

Nouvelle réunion plénière de différents protagonistes du dossier "Stade national"

La tenue d'une réunion -la septième ou huitième en quelques semaines- a été annoncée mardi matin par Wilfrid Meert, cheville ouvrière du Mémorial Van Damme. Celui-ci plaide pour le maintien du stade Roi Baudouin pour l'organisation de compétitions dans les autres disciplines que le football. La réunion n'a été confirmée que du bout des lèvres au cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, à l'initiative de nombreuses réunions récentes. Pour avoir des chances d'aboutir, la candidature de la Belgique à l'organisation d'une partie des matches du Championnat d'Europe de 2020, pierre angulaire de la construction d'un nouveau stade, doit faire l'objet d'une première déclaration d'intention adressée à l'UEFA dans quelques jours. Ce document doit être être soutenu par les différents acteurs concernés. La candidature définitive doit être déposée en 2014. A l'issue d'un séminaire organisé en mai dernier à Ostende, peu après l'entrée en fonction de Rudi Vervoort, le gouvernement bruxellois s'était prononcé en faveur de la construction d'un nouveau stade sur le site du parking C du Heysel. Pour l'équipe dirigée par Rudi Vervoort, c'est l'emplacement le plus judicieux pour construire une nouvelle enceinte dans le contexte actuel. Appartenant à la Ville de Bruxelles, ce terrain est situé en Flandre. Au début de l'été, le gouvernement flamand a adressé une série de questions au gouvernement bruxellois pour tenter d'y voir plus clair au sujet des implications de ce choix, notamment en termes de financement et d'aménagement du territoire. Le gouvernement de Kris Peeters souhaite notamment savoir si la Région bruxelloise maintient la procédure qu'elle a engagée contre le plan d'aménagement du territoire flamand qui prévoit, entre autres, la construction d'un mega-centre commercial à Machelen, à deux pas de la capitale. (Belga)

Nos partenaires