Nouvelle grève dans une mine d'or sud-africaine

21/09/12 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Le Vif

(Belga) Une nouvelle grève sauvage a éclaté jeudi soir dans une mine d'or du groupe AngloGold Ashanti employant environ 5.000 personnes près d'Orkney, à 170 km au sud-est de Johannesburg, a annoncé la direction vendredi.

"Les travailleurs de l'une de nos mines à Kopanang, en Afrique du Sud, se sont mis en grève. Ca a commencé hier soir (jeudi) et ça continue aujourd'hui (vendredi)", a indiqué le porte-parole du groupe sud-africain Alan Fine. "C'est une grève sauvage", a-t-il souligné, ajoutant que la direction n'avait reçu aucune revendication. "Nous nous attendons à avoir des informations, sans doute durant la journée, des représentants des travailleurs qui sont en grève", a-t-il précisé. AngloGold Ashanti est le troisième producteur mondial d'or. La mine de Kopanang représente 7% des opérations du groupe, avec 307.000 onces d'or extraites en 2011, selon le site de la compagnie. Les mines sud-africaines sont fortement perturbées depuis que les foreurs de la mine de platine de Marikana (nord) ont entamé une grève sauvage pour réclamer de fortes augmentations de salaires, début 10 août. Les tensions se sont exacerbées quand la police y a abattu 34 manifestants porteurs d'armes traditionnelles. Un accord a finalement été trouvé à Marikana, prévoyant des augmentations de salaires allant de 11 à 22%, mais la profession craint que les salariés d'autres mines cessent également le travail pour réclamer eux aussi une paie plus importante. La grève de Kopanang est la première du genre depuis l'accord de Marikana, tandis qu'une autre mine d'or, celle de KDC West, est paralysée par un mouvement social depuis près de deux semaines. Mais, contrairement au platine, les mines d'or ont un accord de branche, qui lie patronat et syndicats jusqu'en juin 2013. (MUA)

Nos partenaires