Nouvel An russe et alcool: un responsable s'attend à un nouveau "cauchemar" sanitaire

27/12/12 à 15:46 - Mise à jour à 15:45

Source: Le Vif

(Belga) Le chef des services sanitaires russes a déclaré s'attendre à dix jours de "cauchemar" pendant les fêtes du Nouvel An, mettant en garde ses concitoyens contre les abus d'alcool et d'autres excès dangereux.

"Nous sommes à la veille de cette décade de cauchemar, lorsque la majorité de nos concitoyens sont livrés à eux-même", a affirmé le chef des services sanitaires Guennadi Onichtchenko, cité par les agences russes. "Il n'y a pas d'ennemi pire pour nos concitoyens qu'eux-mêmes", a-t-il estimé. Il a conseillé de "ne boire aucun alcool" pour "ne pas donner le mauvais exemple à ses proches". "Il y a déjà suffisamment d'émotions positives dans vos familles qui peuvent compenser une bouteille de champagne". M. Onichtchenko a aussi déconseillé aux Russes de voyager pendant cette période dans des pays chauds pour éviter les écarts de températures et "une épreuve pour le système immunitaire", alors qu'en Russie les températures descendent en hiver en dessous de moins 20 degrés Celsius. Près d'une personne sur trois abuse de l'alcool en Russie où ce fléau tue un demi-million de personnes chaque année, selon les toxicologues russes. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le taux de consommation annuelle d'alcool est de 15,7 litres par habitant en Russie. (DGO)

Nos partenaires