Nouveau recours contre la fusion des CHR de Namur et Val de Sambre

13/10/12 à 08:43 - Mise à jour à 08:43

Source: Le Vif

(Belga) Le conseil médical du CHR Val de Sambre a introduit un nouveau recours au conseil d'Etat contre une décision du conseil d'administration commun liée à la fusion avec le CHR de Namur, peut-on lire samedi dans les pages locales de L'Avenir.

La fusion entre les deux centres hospitaliers est effective depuis le 1er janvier mais continue d'être contestée par le conseil médical d'Auvelais. Le recours en annulation "concerne l'agrément donné à des médecins du CHR Namur de travailler au CHR Val de Sambre. Douze médecins sur trois services au total", précise le quotidien. Continuant de s'opposer au principe de la fusion, le conseil estime que la procédure n'a pas été respectée dans l'octroi d'agrément des médecins namurois vers Auvelais. L'agrément au douze médecins aurait été donné par le conseil d'administration en juillet, sans respecter la loi hospitalière et le règlement d'ordre intérieur du CHR Val de Sambre. Les aspects financiers d'une telle décision doivent faire l'objet d'une demande préalable de la part du conseil d'administration d'un avis, contraignant, du conseil médical. Celui-ci avait justement émis des réserves. "Sa stratégie est d'essayer de nous imposer des agréments pour des services entiers du CHRN sous peine de bloquer les agréments individuels. Nous n'avons aucune envie de céder à ce type de pressions", explique Vincent Piette, vice-président et porte-parole du conseil médical. Les médecins d'Auvelais suspectent une volonté politique de faire entrer en force des médecins de services entiers de Namur pour appliquer aux patients un principe des vases communicants entre les deux hôpitaux. Et ce, à la défaveur d'Auvelais puisque Namur a un taux d'occupation 20% inférieurs. (COC)

Nos partenaires