Nouveau look pour les poteaux d'arrêt de la STIB

19/02/14 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Source: Le Vif

(Belga) La société bruxelloise de transports en commun STIB a commencé à remplacer tous ses poteaux d'arrêt. Les nouveaux poteaux seront modulables, plus solides et ont été pensés pour "répondre aux besoins accrus des voyageurs", indique mercredi la Stib dans un communiqué.

Les poteaux d'arrêt jaunes équipés de coquilles bleues, qui ont vu le jour il y a 28 ans, vont progressivement être remplacés par un nouveau modèle, indique mercredi la STIB. Une vingtaine d'arrêt en ont déjà été équipés et le but est qu'ils soient tous remplacés d'ici 2018. Les nouveaux modèles seront modulables "à souhait et ont été pensés pour répondre aux besoins accrus des voyageurs". Ils sont plus solides et devraient permettre de diminuer le vandalisme. Par ailleurs, plus d'une centaine seront équipés d'un éclairage alimenté par un panneau photovoltaïque. Le nouveau modèle se décline en une dizaine de variantes, afin d'adapter les informations et les fonctionnalités des poteaux aux besoins des voyageurs à chaque arrêt, explique la STIB. "Les nouveaux poteaux disposeront de davantage d'espace d'information pour les voyageurs. Grâce aux valves modulables, les poteaux s'intégreront mieux dans l'espace urbain et on évitera leur prolifération aux arrêts de bus et de tram. Désormais, un seul poteau - contre 2 voire 3 poteaux auparavant - suffira pour informer les voyageurs à un arrêt desservi par plus de 4 lignes de bus ou de tram, par exemple", indique la société de transports en commun. Outre les horaires des lignes desservant l'arrêt, les valves serviront de support à des plans de quartier détaillant la desserte locale en transports publics et les possibilités d'intermodalité (Cambio, Villo, ...). Des informations relatives à des événements ponctuels pourront également être affichées, ajoute la STIB. En cas de perturbation programmée, les voyageurs verront leur attention attirée vers les valves informatives par des signaux clignotants. "Cet équipement sera placé à une dizaine d'arrêts faisant régulièrement l'objet de perturbations", précise la STIB. (Belga)

Nos partenaires