")})}else Q(t)?t.top.open(e,n):t.location.assign(e)}function P(t){t.style.setProperty("display","inherit","important")}function J(t){return t.height<1}function W(t){return 0==t.offsetHeight}function k(t,e){var n="";for(i=0;i=2)){var o=n.getBoundingClientRect();if("undefined"==typeof n.width)var r=n.offsetHeight,d=n.offsetWidth;else var r=n.height,d=n.width;if(0!=r&&0!=d){var u=o.left+d/2,c=o.top+r/2,l=e.documentElement,p=0,f=0;if(t.innerWidth&&t.innerHeight?(p=t.innerHeight,f=t.innerWidth):!l||isNaN(l.clientHeight)||isNaN(l.clientWidth)||(p=e.clientHeight,f=e.clientWidth),0<=c&&c<=p&&0<=u&&u<=f){if(t.uabAv[i]++,t.uabAv[i]>=2){var s=function(){};L(a,s,s),t.clearTimeout(t.uabAvt[i])}}else t.uabAv[i]=0}}}t.UABPdd=I;var q=O("head"),X=null;navigator.userAgent.search("Firefox")==-1&&(e.addEventListener?e.addEventListener("DOMContentLoaded",G,!1):e.attachEvent&&e.attachEvent("onreadystatechange",function(){"complete"===e.readyState&&G()})),t.addEventListener?t.addEventListener("load",G,!1):t.attachEvent&&t.attachEvent("onload",G),t.addEventListener?t.addEventListener("addefend.init",G,!1):t.attachEvent&&t.attachEvent("addefend.init",G)}(window,document,Math); /* 8b8d3f43ce757a6128ceba6c64535a54 */

Nouveau le 1er septembre - Allocations familiales réduites pour l'enfant le plus âgé né avant 1997

27/08/13 à 19:46 - Mise à jour à 19:46

Source: Le Vif

(Belga) Les allocations familiales octroyées pour un enfant unique ou un aîné né avant l'année 1997 diminueront dès le mois de septembre. Le gouvernement a annulé la mesure transitoire prévue pour eux en 1997 au moment de la décision de diminuer les allocations liées à l'âge pour les aînés et enfants uniques.

Concrètement, les suppléments d'âge pour les 18-24 ans concernés seront rabaissés à 27,60 euros au lieu de 33,69 euros. Les 16-18 ans qui sont enfants uniques ou aînés verront quant à eux leur supplément d'âge descendre à 23,95 euros, au lieu de 31,36 euros jusqu'à présent. Le montant de base, qui s'élève à 90,28 euros mensuels pour le premier enfant, reste inchangé. A noter que les modifications ne valent pas pour les enfants bénéficiaires d'une aide sociale, les orphelins et les enfants souffrant d'un handicap. Près de 15% des familles de salariés sont concernées, selon Thierry Evens, porte-parole de l'UCM. L'économie attendue pour 2013 est de 2,65 millions d'euros. L'estimation pour l'ensemble de l'année prochaine est de 8,4 millions. (Belga)

Nos partenaires