Nord de l'Afghanistan: l'Allemagne réunit ses partenaires pour envisager l'après 2014

10/10/12 à 09:43 - Mise à jour à 09:43

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre allemand de la Défense, Thomas de Maizière, a convié ses collègues des pays présents militairement aux côtés de l'Allemagne dans le nord de l'Afghanistan - dont la Belgique - à une réunion mercredi après-midi à Bruxelles pour coordonner le retrait de leurs troupes d'ici fin 2014 et envisager la suite de leur engagement, a-t-il annoncé.

"J'ai invité cet après-midi mes collègues (des pays présents dans le) nord de l'Afghanistan" pour une concertation, a-t-il affirmé à son arrivée au siège bruxellois de l'Otan pour la seconde journée d'une réunion des ministres de la Défense alliés. L'Allemagne assure le commandement de la région nord de l'Afghanistan au sein de la force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf, dirigée par l'Otan), mais avec l'aide d'une série d'autres pays. L'Otan doit mettre fin au 31 décembre 2014 à la mission de ses troupes de combat en Afghanistan et prépare une nouvelle mission de "formation, de conseil et d'aide" aux forces de sécurité nationales afghanes (ANSF, armée et police), provisoirement baptisée Itam. M. de Maizière avait expliqué mardi soir à la presse allemande qu'il souhaitait coordonner avec ses homologues le retrait des troupes actuellement présentes dans le nord de l'Afghanistan et préparer le "post-2014". L'Allemagne semble en effet disposée à poursuivre son effort de formation des forces afghanes et souhaite là aussi connaître les intentions de ses partenaires. Le ministre néerlandais de la Défense, Hans Hillen, a fait part mardi de son inquiétude pour la sécurité des membres de la mission d'entraînement de la police que les Pays-Bas ont déployé à Kunduz (nord de l'Afghanistan) en cas de retrait anticipé des troupes américaines et allemandes de cette région. (MASSOUD HOSSAINI)

Nos partenaires