Non-marchand : Onkelinx espère la signature d'un accord social le 24 octobre

19/10/12 à 08:49 - Mise à jour à 08:49

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Santé Laurette Onkelinx a dit jeudi à la Chambre qu'elle espérait signer le 24 octobre un nouvel accord social pour le secteur non-marchand.

Les négociations pour la conclusion d'un tel accord sont en cours depuis un certain temps. La ministre a souligné en réponse à une question de Catherine Fonck (cdH) que le gouvernement avait dégagé 40 millions d'euros qui seront avant tout consacrés au soutien de l'emploi dans de secteur. "Pour ce qui concerne le surplus, à l'écoute des uns et des autres, nous essayons de renflouer, pour certains, le deuxième pilier de pension. Pour les autres, notre volonté est d'effacer les barèmes les plus bas notamment pour les aides-soignantes qui travaillent dans les maisons de repos et de soins". Des propositions ont été formulées. L'ensemble des organisations d'employeurs, l'ensemble des organisations des travailleurs du secteur privé ainsi que la CSC secteur public ont décidé de présenter positivement toutes ces propositions à leurs mandants, a encore dit la ministre. "Une réunion est prévue avec eux le 24 octobre prochain. J'espère que nous pourrons signer un accord bon pour l'emploi et bon pour la revalorisation de certains salaires particulièrement bas, compte tenu du travail réellement assuré par ces auxiliaires de la santé". Dans sa réplique, Mme Fonck a souligné qu'alors qu'elles effectuent le même travail et gagnent le même salaire, les infirmières salariées ont une pension inférieure de 500 euros à celle de leurs collègues infirmières fonctionnaires. Il s'agit dit-elle d'une "discrimination injustifiable qui concerne 89% du secteur des soins de santé". (ALN)

Nos partenaires