Non lieu dans une affaire impliquant Justine Henin et Carlos Rodriguez comme victimes

22/02/13 à 18:41 - Mise à jour à 18:41

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Dinant a prononcé un non-lieu vendredi dans un dossier où Justine Henin et son coach de l'époque, Carlos Rodriguez, avaient été pris pour cibles dans des lettres et montages photographiques diffamatoires, en 2010 à Rochefort.

Des enveloppes contenant des lettres diffamatoires, généralement accompagnées de photos de Justine Henin et/ou de Carlos Rodriguez, avaient été déposées dans certaines boîtes aux lettres d'habitants de Rochefort. D'autres enveloppes avaient également été envoyées, par voie postale cette fois. Certaines des photos étaient des montages à caractère pornographique. L'ex-joueuse de tennis, originaire de Rochefort, et son coach avaient déposé plainte auprès d'un juge d'instruction de Dinant. L'enquête n'a finalement pas permis d'interpeller le(s) auteur(s). Un non-lieu a donc été prononcé. (NLE)

Nos partenaires