Nom de l'enfant - Le cdH refait le coup de 2003, dénonce Ecolo; l'aile conservatrice s'exprime, selon le PS

12/03/14 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Le Vif

(Belga) L'amendement proposé par le cdH à propos du nom de l'enfant reproduit le scénario de 2003 quand, arrivé en séance plénière, un texte comparable à celui voté mardi en commission, avait finalement été rejeté, a estimé Ecolo, mercredi.

Nom de l'enfant - Le cdH refait le coup de 2003, dénonce Ecolo; l'aile conservatrice s'exprime, selon le PS

"On est en train de nous refaire le coup de 2003 quand, en séance plénière, toute une série de parlementaires masculins et de représentants des lignées et des belles familles se sentant menacés dans la transmission de leur nom, ont torpillé le projet. C'est inacceptable, ce n'est pas une solution. Le système proposé par le cdH est rétrograde: il en revient à une système patriarcal où le nom du père finit par primer", a souligné la cheffe de groupe Muriel Gerkens. Si les Verts auraient voulu aller plus loin que le projet de loi approuvé mercredi en Commission, ils se satisfont toutefois du compromis qui est intervenu. "Au total, on peut accepter ça", estime Mme Gerkens. Le PS n'entend pas souscrire non plus à l'amendement du cdH. Il rappelle d'ailleurs qu'un texte a été voté en commission, avec le soutien du cdH. "Apparemment, le cdH n'aime ni l'égalité, ni la liberté de choix. Que ce projet qui met fin à véritable discrimination entre homme et femme ne soit finalement pas porté par la ministre de l'Egalité des chances, c'est étonnant", a ajouté la députée Karine Lalieux, initatrice de ce débat en 2001 déjà. Selon les socialistes, la solution proposée par le cdH est "la plus rétrograde qui soit sur la table". "C'est l'expression de l'aile conservatrice de la société qui n'ose plus une opposition frontale et fait croire qu'elle cherche une solution", a déploré la députée. (Belga)

Nos partenaires