Nigeria: vidéo sur Internet disant montrer le corps d'otages d'Ansaru

11/03/13 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Le Vif

(Belga) Une vidéo mise en ligne sur Internet affirme que les corps présentés sont ceux de plusieurs de sept étrangers que le groupe islamiste Ansaru a dit avoir enlevés puis exécutés au Nigeria, un élément de plus tendant à confirmer la mort des otages.

Nigeria: vidéo sur Internet disant montrer le corps d'otages d'Ansaru

La vidéo, floue et sans son, mise sur YouTube et visionnée par l'AFP lundi, semble montrer au moins quatre des victimes enlevées le mois dernier. Les images correspondent aux captures d'écran publiées ce week-end en même temps que l'annonce de l'exécution des otages. La vidéo, qui dure 91 secondes, est intitulée en arabe: "La mort des sept otages chrétiens au Nigeria" et le communiqué en anglais annonçant leur exécution apparaît en-dessous. Le 16 février, deux Libanais, deux Syriens, un Grec, un Italien et un Britannique travaillant pour la société libanaise de construction Setraco avaient été enlevés sur un chantier, dans l'Etat du Bauchi, dans le nord du Nigeria. Les gouvernements italien, britannique et grec ont jugé probable, dimanche, la mort des sept otages, après l'annonce de leur exécution par Ansaru, une information relayée samedi par le réseau américain de surveillance des sites islamistes SITE. Le nord du Nigeria est souvent secoué par des attaques menées par des islamistes, qui ont déjà fait plusieurs centaines de morts, mais il s'agit de l'exécution d'otages étrangers la plus importante que le pays le plus peuplé d'Afrique ait jamais connue. Selon SITE, le groupe Ansaru avait affirmé samedi avoir été "poussé à exécuter" les sept hommes, en invoquant notamment des "actions menées par les gouvernements britannique et nigérian pour libérer les otages". Deux jours après l'enlèvement, Ansaru avait déclaré par e-mail avoir "en otage sept personnes, dont des Libanais et leurs collègues européens, travaillant pour Setraco". Le groupe islamiste avait alors invoqué "des transgressions et atrocités commises envers la religion d'Allah par les pays européens dans plusieurs endroits dont l'Afghanistan et le Mali". Ansaru est considéré comme une faction du groupe islamiste nigérian Boko Haram, tenu pour responsable de la mort de centaines de personnes dans des attaques menées depuis 2009 dans le nord et le centre du Nigeria. Boko Haram de son coté a revendiqué, dans une vidéo postée sur internet le 25 février, l'enlèvement d'une famille de sept Français - dont quatre enfants - dans le nord du Cameroun. (DEL)

Nos partenaires