Nigeria: une quinzaine de morts dans un combat entre l'armée et Boko Haram

16/01/14 à 14:20 - Mise à jour à 14:20

Source: Le Vif

(Belga) Une quinzaine de Nigérians, dont quatre militaires, ont été tués et plusieurs blessés dans des affrontements à la frontière camerounaise entre islamistes de Boko Haram et l'armée nigériane, a-t-on appris jeudi de source policière camerounaise. "Des combattants de Boko Haram se sont repliés chez nous" mercredi, dans la ville camerounaise d'Amchide (extrême-nord), frontalière du Nigeria, "pour attaquer le commissariat de Banki", ville nigériane jumelle d'Amchide, a expliqué à l'AFP sous couvert d'anonymat un responsable local de la police camerounaise.

Nigeria: une quinzaine de morts dans un combat entre l'armée et Boko Haram

"L'armée nigériane a répliqué et les affrontements ont duré près de quatre heures. Une dizaine de civils nigérians et quatre militaires ont été tués", a-t-il ajouté. "Il est difficile de savoir s'il y a eu des pertes du côté de Boko Haram puisqu'ils emportent généralement leurs morts et leurs blessés". Évoquant le même incident, la radio d'Etat camerounaise a quant à elle évoqué cinq civils blessés côté camerounais par des balles perdues, quatre Camerounais et une Nigériane. Les islamistes nigérians, "lourdement armés", se trouvaient "à bord de pick-up militaires manifestement volés à l'armée nigériane", selon le policier camerounais. Les soldats nigérians ont pu s'assurer l'avantage grâce à l'appui de leur aviation, a-t-il ajouté. L'extrême-nord du Cameroun est devenue une base de repli pour les islamistes depuis le début de la vaste offensive lancée en mai 2013 par l'armée nigériane contre Boko Haram. Depuis, plus de 30.000 Nigérians se sont réfugiés au Cameroun pour fuir les combats, selon la radio d'Etat camerounaise. (Belga)

Nos partenaires