Nigeria: l'Union européenne condamne les violences de Boko Haram

12/05/14 à 15:05 - Mise à jour à 15:05

Source: Le Vif

(Belga) Les ministres européen des Affaires étrangères se sont dits lundi "profondément inquiets" des attaques terroristes récentes qui ont touché le nord du Nigeria et ont appelé à la libération immédiate et inconditionnelle des plus de 200 écolières enlevées par le groupe salafiste Boko Haram.

Nigeria: l'Union européenne condamne les violences de Boko Haram

"Le Conseil condamne fortement les assassinats indistincts de centaines de civils et l'enlèvement de plus de 200 écolières dans l'état de Borno", ressort-il des conclusions adoptées par les ministres des Affaires étrangères des 28 Etats membres. "Ces actes représentent une attaque contre les droits de l'homme et la dignité". L'Union européenne devrait mettre en place une unité de coordination au sein de la délégation européenne à Abudja. Les diplomates présents sur place récolteraient alors les informations issues des différentes missions exploratoires envoyées par les pays européens afin de voir comment aider au mieux les autorités nigérianes. La Belgique a elle-même envoyé deux personnes, des SPF Affaires étrangères et Santé publique, afin d'évaluer les besoins des autorités sur place. "L'Union européenne travaillera à éradiquer la culture de l'impunité dans l'utilisation de la violence sexuelle comme outil et conséquences des conflits dans le monde", soulignent les ministres des Affaires étrangères. Ils indiquent également que l'Union soutient le Conseil de sécurité des Nations unies dans sa volonté de prendre des "mesures appropriées" contre Boko Haram. (Belga)

Nos partenaires