Nigeria: l'ONU sanctionne les insurgés islamistes de Boko Haram

23/05/14 à 01:23 - Mise à jour à 01:23

Source: Le Vif

(Belga) L'ONU a pris jeudi des sanctions, à la portée surtout politique, contre le groupe islamiste armé Boko Haram, auteur de l'enlèvement de plus de 200 lycéennes au Nigeria, pour lesquelles des manifestants ont réclamé à Abuja une "action résolue" du chef de l'Etat.

Nigeria: l'ONU sanctionne les insurgés islamistes de Boko Haram

Le Conseil de sécurité de l'ONU a placé jeudi Boko Haram sur la liste noire des organisations terroristes soumises à des sanctions en raison de leurs liens avec Al-Qaïda, une mesure réclamée par le Nigeria qui avait été aussi recommandée par un sommet international à Paris samedi. Ces sanctions consistent en des gels d'avoirs, un embargo sur les armes et des interdictions de voyager. Mais cette mesure a surtout une portée politique. Elle "montre que Boko Haram n'a aucun soutien dans la communauté internationale", a estimé un diplomate, car ses membres, basés dans le nord du pays, voyagent peu. Concrètement les sanctions permettront de restreindre l'approvisionnement, en armes notamment, du groupe, créé il y a dix ans, a-t-il expliqué. Les insurgés islamistes de Boko Haram ont enlevé à la mi-avril plus de 200 lycéennes à Chibok, dans le nord-est du Nigeria, et leurs attaques sanglantes ont fait des milliers de morts depuis 2009. Le groupe armé est accusé d'une nouvelle série d'attaques meurtrières cette semaine, qui ont fait au total près de 150 morts. (Belga)

Nos partenaires